Santé-environnement : Comment lutter contre le moustique tigre ?

Des populations de moustiques tigres sont arrivées en Pays de la Loire depuis 2015 pour la Vendée et depuis 2017 pour le Maine-et-Loire. Les autorités sanitaires le placent sous surveillance du 1er mai au 30 novembre en métropole, période d’activité de l’espèce…

mousitque_tigre_source_signalement-moustique.fr

Moustique tigre Aedes albopictus Source : signalement-moustique.fr

Très facile à identifier, le moustique tigre Aedes albopictus possède des rayures blanches sur son corps et ses pattes, il est très contrasté et il ne dépasse pas 1 cm d’envergure (plus petit qu’une pièce d’un centime). Seule la femelle pique, elle prélève du sang pour favoriser le développement de ses œufs.

Le moustique tigre est originaire des forêts tropicales d’Asie du Sud-Est, il s’est adapté à différents environnements et surtout au milieu urbain, où de petits récipients d’eau permettent aux femelles de pondre leurs œufs.

Il a fait son apparition dans les années 1990 en Italie et depuis 2004, il prolifère en France métropolitaine. En 2017 il était présent dans 42 départements, ce chiffre a doublé en deux ans. Son aire de répartition augmente et pose problème. En effet, dans certaines conditions, il peut transmettre des maladies comme la dengue, le chikungunya ou le zika, c’est pour quoi il est placé sous haute surveillance.

Il existe des solutions pour éviter la prolifération des maladies transmises par le Moustique tigre :

  • supprimer toutes les eaux stagnantes de son jardin ou de les protéger avec un filet anti-moustique car c’est dans ces eaux que la femelle va déposer ses œufs,

  • introduire des poissons dans les petits bassins d’agrément, ils mangeront les larves,

  • ramasser les fruits tombés qui attirent les moustiques,

  • nettoyer régulièrement ses gouttières et ses caniveaux pour éviter à l’eau de stagner.

Et pour éviter de vous faire piquer, n’hésitez pas à porter des vêtements amples et longs, à installer des moustiquaires aux fenêtres et au dessus des lits voire à utiliser des répulsifs.

Si vous observez un individu merci de le signaler sur ce site : http://www.signalement-moustique.fr/signalement_albopictus/signalements ou via l’application mobile IMoustique, disponible gratuitement.

Ici un lien pour plus d’informations sur le moustique tigre : http://www.signalement-moustique.fr/sinformer

Sources : les services de l’État en Loire-Atlantique et les services de l’État en Maine-et-Loire.