Accueil actualités, Accueil Diaporama, Communiqués de presse

L’année 2020 des Sentinelles de la Nature

Existant en Pays de la Loire depuis 2019, la plateforme des Sentinelles de la Nature permet à chacun de signaler les atteintes à l’environnement dont il est témoin ou les initiatives favorables dont il a connaissance sur son territoire. FNE Pays de la Loire fait le bilan des signalements reçus et de leur traitement pour cette deuxième année de fonctionnement.

BILAN DE L’ANNÉE 2020

Entre le 1er janvier 2020 et le 31 décembre 2020, 338 alertes ont été signalées sur la plateforme Sentinelles de la Nature pour des dégradations environnementales et 21 alertes ont été signalées pour des initiatives favorables à l’environnement, en région Pays de la Loire. Après le tri des alertes, 292 ont été retenues comme des alertes pertinentes, exposant des faits illicites. Les alertes non-retenues étaient principalement des doublons, mais aussi des alertes trop peu étayées ou des faits légaux.

On remarque une augmentation notable de l’utilisation de l’outil comparé à l’année 2019, où avaient été enregistrées 188 alertes de dégradations environnementales et 10 initiatives favorables. Cela représente une nette progression de 140% concernant des atteintes à l’environnement et 110 % d’alertes en plus concernant les initiatives favorables à l’environnement par rapport à 2019.

Répartition mensuelle et par type d’alertes en 2020

Comme vous pouvez le voir avec le graphique, les dépôts de déchets représente une majeure partie de nos alertes, avec une moyenne par mois de 11,8 contre une moyenne par mois de 6,41 pour l’élagage ou la coupe des arbres. On trouve également une moyenne mensuelle de 1 alerte portant sur l’irrespect des distanciations d’usage des pesticides, ou encore 2,5 pour la pollution de l’eau.

Concernant les suites données aux alertes en 2020, deux d’entre elles ont mené à une plainte directe de la part des associations, l’une concernant un rejet de substance nuisible dans un cours d’eau et l’une portant sur une pollution au lisier dans la rivière. Pour le reste, une partie importante des suites relèvent du maire et de ses pouvoirs de police (ex : coupe de haies ou d’arbres protégés par le Plan Local d’Urbanisme, dépôt de déchets). Dans certains cas, la gendarmerie / police ou les services de secours sont intervenus (pour des cas où la pollution était en cours et pouvait être interrompue). Par ailleurs, les pollutions de l’eau mènent à une information auprès de l’Office Français de la Biodiversité qui est responsable de la police de l’eau. Quelle que soit la configuration et le service compétent, chaque alerte reçoit une réponse permettant d’orienter la Sentinelle, avec pour objectif de gérer l’alerte au plus vite et de la manière la plus efficace.

Vous aussi vous souhaitez agir pour la protection de la nature et participer au recensement des actions négatives et positives sur l’environnement de votre territoire ? On vous explique comment faire ci-dessous !

DEVENIR « SENTINELLES DE LA NATURE »

La plateforme des Sentinelles est disponible par différents moyens (sur le site internet (https://sentinellesdelanature.fr/) ou sur téléphone avec l’application « sentinelles de la nature », compatible avec Iphone et Android).

COMMENT DEVENIR UNE SENTINELLE ?

C’est très simple ! Si vous souhaitez devenir une « Sentinelle », il faut créer un compte afin de faciliter les échanges avec l’association de protection de l’environnement référente sur le territoire (les données personnelles ne sont pas diffusées).

Pour la suite, il suffit de remplir le formulaire en ligne et de renseigner les informations nécessaires pour caractériser l’atteinte (type de pollution en cause, localisation, photos…). Le signalement sera envoyé à FNE Pays de la Loire et/ou ses associations qui pourront aider la Sentinelle dans ses démarches : résolution à l’amiable et rappel du cadre réglementaire, contact des autorités administratives compétentes (mairie, services de l’Etat, gendarmerie…) voire recours contentieux si besoin.

Il est également possible de renseigner des initiatives favorables à l’environnement. Il s’agit alors de mettre en avant un projet, de personnes publiques et / ou privées, visant une amélioration de la situation environnementale.

ET ENSUITE ?

Une fois le signalement d’une atteinte à l’environnement enregistré, vous serez accompagné dans les démarches afin de la faire cesser par nos bénévoles et notre équipe salariée. Votre alerte (atteinte ou initiative favorable) sera publiée ou non sur la carte numérique des Sentinelles de la nature, en fonction des informations données. Le recensement permet d’obtenir une vision de l’état environnemental de la région et ainsi, d’informer les citoyens.

Mise à jour : 2 mars 2021

À propos Xavier Métay

Aucune information n'est fournie par l'auteur.