Renouvellement du CESER pour la nouvelle mandature 2013-2019

Le Préfet de la Région des Pays de la Loire vient de désigner pour six ans les membres du Conseil économique social environnemental régional des Pays de la Loire, sur proposition des différentes organisations représentatives, réparties en quatre collèges.

Region Pays de la Loire / Ouest Mediassource : Ouest-Média

Dans le collège 3, FNE Pays de la Loire a obtenu 2 sièges comme à la précédente mandature (entrée en cours de mandat en 2011). Le groupe « environnement » compte désormais 7 membres qui se répartissent de façon suivante : 1 siège pour la Coordination LPO des Pays de la Loire, 1 siège pour l’URCPIE, 1 siège pour le GRAINE, 1 siège pour le Comité 21 Pays de la Loire, 1 siège pour le représentant des pêcheurs et des chasseurs. De plus, une des personnalité qualifiée du collège 4 a été présentée par la Coordination LPO des Pays de la Loire.

Renouvelée à 40%, la physionomie du CESER s’ajuste aux réalités régionales :

o au sein du collège 1 (entreprises et activités professionnelles non salariées), la représentation agricole est légèrement réduite et l’économie sociale et solidaire est désormais représentée,

o au sein du collège 2 (syndicats de salariés), la CFDT se renforce et SOLIDAIRES fait son entrée,

o au sein des collèges 3 et 4 (vie collective et personnalités qualifiées), s’opère un renforcement de la présence de la jeunesse et de la représentation des solidarités au travers de la précarité et du handicap,

Autre particularité : le CESER se féminise à 40%, soit une augmentation de 8 points par rapport à la mandature précédente.

La séance d’installation s’est tenue le mercredi 13 novembre 2013 après-midi dans l’hémicycle de l’Hôtel de Région. Benoit Cailleau (MEDEF) a été réélu à la présidence du CESER avec 76 voix sur 115 votants, Gildas Toublanc (Coordination LPO Pays de la Loire) représentant le collège 3 ayant obtenu 30 voix.

Gildas Toublanc, au nom du groupe « Environnement » a été élu à la présidence de la commission 5 « Aménagement des territoires et cadre de vie ».