Qualité de l’air, quelle situation en 2017 en Pays de la Loire ?

En 2017, notre région a été concernée par 11 jours de pics de pollution. Ce constat, plutôt positif, a été réalisé par l’association Air Pays de la Loire qui a mis en ligne récemment son dernier rapport annuel.

 Air-PdL_rapport_annuel_2017

Comme tous les ans, Air Pays de la Loire (association à laquelle adhère FNE Pays de la Loire), publie le rapport annuel de la qualité de l’air en Pays de la Loire.

Pour l’année 2017, Air Pays de la Loire qualifie « comme bonne à très bonne » la qualité de l’air extérieur. Cette qualification concerne 70% des jours de l’année.

A noter qu’entre 2008 et 2014 Air Pays de la Loire note une diminution des émissions des GES et des particules fines de 6 et 11 % respectivement. Cela montre que les actions menées pour agir sur leur diminution ont des résultats (action des industriels en particulier).

Les principales pollutions

En Pays de la Loire, les principaux polluants sont les Oxydes d’azote (transport), le dioxyde de souffre (industries) et l’ozone (chaleur) sans oublier les gaz issus de l’activité agricole (méthane, produits phytosanitaires, …). À ces gaz s’ajoutent d’autres composés comme les particules fines (PM) ou les composés organiques volatils (COV).

En s’accumulant dans notre atmosphère, ces polluants vont favoriser l’augmentation de l’effet de serre, ce qui accélère dans un second temps le changement climatique que nous constatons.

Le rapport, réalisé par Air Pays de la Loire, est disponible en ligne : c’est ici

Mise à jour : 13 septembre 2018