Projet de lignes ferroviaires LNOBPL : SNCF Réseau poursuit

… avec quelle motivation ?

Le 6 juin 2015 a été rendu public la décision de SNCF Réseau de poursuivre le travail de réflexion sur le projet de Liaisons Nouvelles Ouest Bretagne-Pays de la Loire (LNOBPL) sous l’éclairage des nombreuses contributions faites lors du récent débat public. Les associations territoriales membres de FNE qui ont fortement contribué au débat public, entendent poursuivre leur implication et resteront vigilantes quant aux suites de ce dossier, car nous doutons toujours de la rentabilité économique de ce projet.

Source : X.METAY

Source : X.METAY

Les messages portés par les associations liées à FNE ont été entendus par le maître d’ouvrage

Comme le souligne Michel Dubromel, co-pilote du Réseau Transport Mobilité Durable à FNE « Au regard de tous les considérants annoncés par le maître d’ouvrage dans sa décision, bon nombre de ceux-ci ressortent de nos remarques, avis et questions que nous avons portés tout au long du débat public : priorité à la modernisation de l’existant, interrogation sur la vitesse commerciale, traitement des nœuds ferroviaire de Nantes et Rennes, desserte aéroport, place du fret ferroviaire, impacts environnementaux, pertes de terres agricole, etc. »

Les associations liées à FNE réaffirment leurs positions

Le débat public a surtout permis de mettre en avant la fragilité du montage économique du projet et des critères de rentabilité choisis par le maître d’ouvrage. Devant tant d’incertitudes économiques il devient pour le maître d’ouvrage urgent de revoir le projet. Ce que permettra sans doute cette étape complémentaire voulue par SNCF Réseau.

FNE et ses associations continueront de s’investir sur ce dossier pour une évolution du transport ferroviaire, cohérente avec l’ensemble des autres solutions de mobilité, pour répondre aux besoins des usagers et du fret ainsi qu’aux enjeux environnementaux.

Pour télécharger le communiqué de presse : CP_LNOBPL_2015-06-15.pdf (228 téléchargements)

Pour télécharger la décision de SNCF Réseau : cliquez ici