Risques industriels

PPRT de Donges : La démarche de réduction des risques parait insuffisante

FNE Pays de la Loire vient de déposer à l’enquête publique relative à l’approbation du plan de prévention des risques technologiques de la commune de Donges, qui concerne notamment la raffinerie de la société Total Raffinage France. L’insuffisance de la mise en place de mesures de réduction à la source des risques conduit FNE Pays de la Loire à émettre un avis défavorable quant à ce projet en l’état.

Donges - X. Metay

© X. Metay

Les risques engendrés par l’exploitation de la raffinerie Total Raffinage France de Donges, ainsi que des usines Antargaz et SFDM, imposent la mise en place d’un plan de prévention des risques technologiques (PPRT). Le but de celui-ci est d’une part d’éviter l’expansion de l’urbanisation aux alentours de ces usines, d’autre part l’instauration de mesures de renforcement des habitations existantes. FNE Pays de la Loire est par principe favorable à la mise en place de tels plans qui visent à maîtriser l’urbanisation autour de sites à risques.

Dans le cas de Donges, il est à regretter qu’un tel plan n’ait pas été mis en place plus tôt : il aurait évité le rapprochement mutuel des industries et des habitations au cours des dernières décennies. Les riverains concernés par des obligations de renforcement de leur bâti paient ici les erreurs historiques des autorités publiques consistant à reconstruire le bourg de Donges à proximité de la raffinerie après la Seconde Guerre Mondiale, puis à laisser s’étendre à la fois les industries et l’urbanisation dans ce secteur. Le déni du risque qui a prévalu jusqu’à présent impose selon nous que les travaux de renforcement des maisons soit entièrement pris en charge par personnes publiques et industriels, sans plafond particulier.

Ce projet présente avant tout le défaut de ne pas s’appuyer suffisamment sur un travail de réduction des risques à la source. Ce travail de réduction, mené en parallèle, doit en principe être effectué de manière transparente et ambitieuse afin de permettre une action sur la cause même du problème. Les documents présentés au cours de l’enquête ne garantissent pas, de notre point de vue, le sérieux et la sincérité de cette démarche.

Sous réserve de réponses qui seraient apportés aux différentes questions qu’elle a pu poser lors de cette enquête, FNE Pays de la Loire se prononce défavorablement quant à ce projet : Déposition-FNE-Pays-de-la-Loire-PPRT-Donges.pdf (269 téléchargements)