Parc éolien en mer Yeu-Noirmoutier : le maître d’ouvrage décide de poursuivre son projet, réaction de FNE Pays de la Loire

La société des Éoliennes en mer vient de faire connaître sa décision de poursuivre le développement de son projet de parc éolien en mer au large des îles d’Yeu et de Noirmoutier. Le mouvement associatif lié à France Nature Environnement en Pays de la Loire et en Vendée prend acte de cette décision, mais il estime regrettable que le porteur du projet n’ait pas accédé à sa demande de nomination d’un garant de la concertation.

Source : X. METAY

Source : X. METAY

La concertation reprend mais sans garant

Le maître d’ouvrage s’engage à « reprendre et intensifier la concertation sur le territoire ». En l’absence d’un garant de cette concertation, les associations membres de FNE s’inquiètent de la gouvernance et de la transparence des futurs échanges.

Pour Yves LE QUELLEC, Président de Vendée Nature Environnement, « la nomination d’un garant de la concertation, donc d’une personne neutre, aurait permis que le nouveau cycle de concertation soit engagé en s’assurant de la prise en compte des points de vue de l’ensemble des parties prenantes. Nous espérons que la concertation sera approfondie, et que le porteur du projet ne se limitera pas à de la communication. »

Des études environnementales à pousser

Les études menées par le maître d’ouvrage continuent et devront être partagées avec les acteurs de la protection de l’environnement afin de répondre aux nombreuses interrogations posées lors du débat public et de mieux connaître les impacts de ce projet sur l’environnement.

Pour Anne-Marie GRIMAUD, secrétaire de Coorlit 85, « Il reste encore beaucoup de zone d’ombres quant aux impacts sur l’environnement de ce projet et sur les réponses que le maître d’ouvrage apportera pour les éviter, les réduire voire les compenser. Nos associations vont être très vigilantes pour que de véritables réponses à la hauteur des enjeux soient apportées avant la phase d’enquête publique qui aura lieu en 2017 ou 2018. »

Pour télécharger le communiqué de presse en version .pdf : [Téléchargement introuvable]