Le Xénope lisse étend son territoire en Pays de la Loire !

Le programme européen Life CROAA vise à améliorer l’état de conservation des amphibiens indigènes en luttant contre les espèces exotiques envahissantes. En 2017, l’Université d’Angers en partenariat avec le Parc Loire-Anjou-Tourraine et la communauté de communes Thouarsais, a réalisé des prospections amphibiens et a constaté une augmentation de l’aire de répartition du Xénope lisse. Le constat est sans appel ; partie du nord-ouest des Deux-Sèvres, l’espèce gagne du terrain, de nombreux individus ont été inventoriés dans l’est du Maine-et-Loire et même sur une commune de Loire-Atlantique.

Source: Life CROAA - illustration : Marion Joffrey

Source: Life CROAA – illustration : Marion Joffrey

Le Xénope lisse est une espèce d’amphibien dite « exotique envahissante », elle est native de l’Afrique subsaharienne et vit habituellement dans les cours d’eau lents, les étangs, les mares, les marais, les bassins de réservoir, ou encore les fossés.  Il a été introduit par l’Homme dans les années 40 aux États-Unis (11 états), au Japon, au Chili, Sicile… Son introduction fut involontaire ou naturelle dans les milieux naturels. Mais l’espèce est très dynamique et invasive. Le problème que l’on a constaté c’est qu’elle rentre en compétition avec les populations locales dites autochtones. En effet, le Xénope lisse agit négativement sur la faune locale de différentes façons :

-par prédation : en consommant les individus des espèces locales.

-par compétition : le Xénope lisse se nourrit des mêmes proies et utilise le même habitat que les individus autochtones.

-par transmission d’agents pathogènes : l’espèce exotique peut transmettre via des champignons, la chytridiomycose, maladie responsable de mortalités massives d’Amphibiens à travers le monde.

L’objectif de départ en lien avec le programme Life CROAA*, était de mettre à jour les données sur les départements du Maine-et-Loire, de l’Indre, de la Vienne et des Deux-Sèvres. Pour connaître précisément le front de dispersion de l’espèce, une nouvelle technique d’inventaire a été mise en place ADNe, elle complète les techniques de piégeage à la nasse et les inventaires à l’œil.

Ce lien vous permet de signaler la présence d’un individu : https://www.life-croaa.eu/signaler-amphibien-exotique/

FNE Pays de la Loire soutient cette campagne visant à améliorer la donnée de terrain, mais souhaiterait que des actions de capture, piégeage soient renforcées.

Rappelons que dans le cadre de la stratégie nationale sur les EEE, une espèce exotique envahissante désigne une espèce exotique dont l’introduction et la propagation menacent économiquement et/ou écologiquement des écosystèmes, des habitats ou d’autres espèces.

*Télécharger la plaquette de présentation du programme Life CROAA : LIFECROAA-Plaquette_generale.pdf (98 téléchargements)