Le deuxième parc éolien marin attribué : un projet qui reste à étudier dans toutes ses dimensions

Le consortium mené par GDF Suez vient d’être désigné pour mener à bien le projet d’implantation d’un parc éolien offshore au large de la Vendée, entre Noirmoutier et l’île d’Yeu. Il s’agit du deuxième projet de ce type dans la région Pays de la Loire.

Eolienne

Les associations du mouvement* de FNE Pays de la Loire se félicitent du volontarisme affiché par les pouvoirs publics pour doter notre région d’une importante source d’énergie éolienne marine. Elles rappellent toutefois que la transition énergétique passe par une multitude d’axes d’intervention, en premier lieu par la lutte contre le gaspillage énergétique.

En outre et au vu des incidences d’un tel projet sur les milieux marins, les associations demandent à ce que des études soient réalisées au plus tôt afin que le projet soit conçu avec le plus faible impact environnemental possible. À l’image de la procédure suivie pour l’autre projet de parc éolien de la région (Saint-Nazaire), elles souhaitent qu’un débat public soit organisé sur le sujet afin que les enjeux environnementaux soient mis au cœur de la réflexion autour de ce projet.

Lire le communiqué de presse : CP-Designation-laureat-parc-des-deux-iles.pdf (242 téléchargements)

* FNE Pays de la Loire, Vendée Nature Environnement, COORLIT 85, « Vivre l’ile 12/12 »