Contournement ferroviaire du site industriel de Donges

FNE Pays de la Loire, avec 3 autres associations (Bretagne-Vivante, LPO 44  et l’UDPN 44), vient de donner son avis sur le projet de contournement ferroviaire du site industriel situé sur la commune de Donges dans l’estuaire de la Loire.

Source : X. METAY

Source : X. METAY

Nos associations confirment leur adhésion à ce projet de contournement ferroviaire des sites industriels de Donges. Nos associations se réjouissent que ce projet, fortement discuté lors de la concertation concernant le PPRT de Donges, puisse prendre réalité et les délais annoncés quant à sa mise en œuvre nous paraissent adaptés.

Nos associations soulignent la richesse écologique du site puisque celui-ci est composé d’une multitude de milieux naturels différents (mares, prairies humides, friches, dépôts sédimentaires, fossés ou cours d’eau, haies, arbres isolés, …). De nombreuses espèces d’intérêt communautaire sont présentes.

Au regard de nos connaissances du terrain, la variante nord et la variante sud présentent des impacts sur l’environnement qui semblent similaires dans l’ordre de grandeur. Les compartiments ne seraient peut être pas les même (plus de zones humides impactées par la variante nord par exemple) mais l’impact global et final seront très proches.

Dans l’état actuel des connaissances, nos associations ne se prononcent donc pas pour un tracé plus que pour un autre. Des études environnementales précises sur l’emprise des deux projets de tracé et de leurs conséquences directes et indirectes, permettront d’émettre un avis plus argumenté.

Nos associations demandent à ce que la halte ferroviaire, quelque soit son emplacement, puisse être une plate-forme multimodale.

De manière générale, nos associations seront très attentives, et ce quel que soit le tracé final choisi, à la localisation de la base de vie pendant la phase chantier ainsi que la localisation de la base « travaux » car elles ne devront pas être positionnées sur des espaces à enjeux environnementaux et ne devront laisser aucune trace de leur existence une fois les travaux finis (réversibilité des installations), l’accès aux chantiers pour les engins devra se faire en priorité par des accès pérennes et devront éviter toutes zones à enjeux environnementaux qui ne seraient pas aménagées et la conservation des accès aux parcelles agricoles afin de simplifier autant que possible le travail de la profession agricole. Elles seront aussi attentives au repositionnement des entreprises qui seront amenées à changer de site.

Pour voir notre avis dans sa globalité (5 pages) : Avis_APNE_Projet_contournement_ferroviaire_Donges_2015-10-21.pdf (223 téléchargements)