Contournement de la raffinerie de Donges : les associations prennent acte

Le comité de pilotage du projet de contournement ferroviaire des sites industriels de Donges a choisi le 23 février 2016 que le tracé passerait au nord de la RD100. FNE Pays de la Loire, la LPO 44, Bretagne-Vivante et l’UDPN 44 prennent acte de cette décision et rappellent les enjeux environnementaux du site.

Source : X. Métay - FNE Pays de la Loire

Source : X. Métay – FNE Pays de la Loire

Un choix qui nous paraît logique

Lors de la consultation au début de l’automne 2015, les associations se sont exprimées et ont pu donner leur avis par écrit. Jean-Christophe Gavallet, président de FNE Pays de la Loire rappelle « Les associations avaient alors mis en relief que la variante nord et la variante sud étaient tout aussi impactantes sur le plan environnemental, même si ce ne sont pas les mêmes compartiments qui sont concernés, nous n’avions donc pas pris position pour l’une ou l’autre ».

Des enjeux forts au point de vue environnemental

Le site où aura lieu l’aménagement ferroviaire est concerné par de nombreux enjeux environnementaux : présence de zones humides, maintien de la continuité écologique des cours d’eau et fossés, présence d’habitats et d’espèces protégées, … Guy Bourlès, président de la LPO 44 annonce que « les associations seront très attentives à l’étude d’impact qui sera réalisée et aux mesures proposées dans le cadre de la réduction et de la compensation des impacts environnementaux ». Pour Bernard Guillemot, administrateur de Bretagne-Vivante, « il est possible pour le maître d’ouvrage de proposer des mesures de réduction ou de compensation. Nos associations continueront à être force de proposition à ce sujet comme nous l’avons déjà écrit dans notre avis lors de la consultation, à lui de s’en saisir. »

Pour télécharger le communiqué de presse en format .pdf : CP_Contournement_Donges_2016-02-25.pdf (164 téléchargements)